Evaluation du potentiel en bois énergie à moyen terme dans le cadre du projet ADAPT.

Depuis plusieurs années, Emmanuel Garbolino, enseignant-chercheur au CRC, développe des méthodes numériques appliquées à l’étude de l’évolution des services écosystémiques dans le but d’étudier l’émergence de situations à risques ou de nouvelles opportunités, en lien avec les changements globaux. Dans ce cadre, la production de biomasse ligneuse et son évolution à moyen terme représentent actuellement un enjeu pour le développement de la filière bois-énergie.

Dans le cadre du projet européen ADAPT qui s’intéresse aux risques hydrologiques liés au changement climatique et à la gestion de l’occupation du sol, le CRC est associé à l’UMR 7300 ESPACE pour étudier le potentiel de biomasse et de son usage énergétique dans des sites pilotes du département du Var. L’objectif est d’évaluer le maintien, voire le développement, des services écosystémiques participant à la prévention des inondations en zone méditerranéenne tout en assurant un apport en biomasse lors des actions de gestion forestière. Cette évaluation s’inscrit dans le développement des modèles et d’outils en prospective. Elle repose sur le traitement et l’analyse de données de terrain à l’aide d’algorithmes spécifiquement développés fournissant des indications sur les trajectoires évolutives des milieux et des services écosystémiques qui leur sont associés. Ces résultats fournissent des informations aux parties-prenantes pour orienter leur choix quant à la gestion des milieux et au développement de la filière bois-énergie.

Responsable : Emmanuel Garbolino, enseignant-chercheur au CRC.

Légende : sites pilotes des communes de Collobrières (83043) et du Pradet (83220).